Janvier a été le mois des téléphones pliants : durant ces 31 premiers jours de l’année, nous avons pu observer comment les principales marques de téléphones mobiles ont présenté leurs propositions pour ce nouveau style de smartphones. Nous avons vu, par exemple, une vidéo montrant Lin Bin (responsable de la technologie mobile chez Xiaomi) utilisant le prototype du premier téléphone pliable de l’entreprise.

Nous avons également rencontré FlexPai, la proposition de smartphone pliable que Royole a présentée lors du CES 2019 et, de plus, des rumeurs qui nous ont dit que Huawei et Motorola développent des prototypes de téléphones pliables qui seront présentés dans la société à court terme. Toutefois, Samsung a été la société qui a généré plus de battage publicitaire autour de cette nouvelle technologie qui va révolutionner le marché des appareils mobiles en très peu d’années.

Tout semble indiquer que la multinationale sud-coréenne présentera son mobile pliable le 20 février prochain lors de l’événement Unpacked que la firme asiatique tiendra à San Francisco (Etats-Unis) pour présenter son nouveau vaisseau amiral, le Samsung Galaxy S10. Selon des sources proches de l’entreprise, ce jour-là, nous pourrons jeter un premier regard sur une version proche de l’appareil final, pleinement fonctionnelle et, comme prévu, avec un format entièrement pliable.

Mais, maintenant, nous avons aussi découvert que l’entreprise travaillerait sur un téléphone mobile intelligent exclusivement pour les jeux vidéo et aurait des boutons physiques sur les côtés. Ceci est suggéré par un brevet que la société a déposé auprès de l’USPTO (United States Patent and Trademark Office).

Fin 2017, Samsung a déposé auprès du U.S. Patent and Trademark Office un brevet pour un « screen device » qui a finalement été publié le 29 janvier. Là, nous pouvons voir une série de graphiques qui révèlent un appareil très similaire à un smartphone avec paravent, mais avec la particularité qu’il contient dans un de ses côtés les boutons typiques que tous les contrôleurs de jeux vidéo ont.

Les rendus montrent comment l’écran de ce dispositif peut être maintenu allongé ou, au contraire, il peut être plié en deux et, en outre, plier aussi une petite surface du côté droit afin que les boutons physiques caractéristiques d’une console de jeux apparaissent.

Il est impossible de savoir si ce modèle montrant le brevet est vraiment le Samsung Galaxy F que le fabricant dévoilerait en février. Nous ne savons pas non plus avec certitude si l’entreprise concrétisera un jour ce dispositif, mais il est intéressant de voir comment de nouveaux défis surgissent dans ce marché qui peuvent amener l’entreprise à continuer à innover et à repousser les limites des possibilités pour façonner les mobiles du futur, en fonction de leur vision.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.